Notre sélection des restaurants les plus insolites du monde

Depuis plusieurs années les restaurateurs jouent d’ingéniosité pour créer des restaurants hors du commun avec une atmosphère, une décoration, un lieu, insolite. Nous souhaitons à travers cet article vous faire découvrir notre sélection des restaurants les plus originaux du monde.

 

Modern Toilet, Tapai, Taiwan

Ce restaurant ouvert depuis 2004 à Tapai, propose une décoration et atmosphère pour le moins surprenant sur le thème des toilettes. Fort de son succès, le restaurant a ouvert d’autres établissements à travers l’Asie.

source

Le « Clinic Bar » (Singapour)

Ce restaurant propose de manger dans une atmosphère d’hôpital. Les cocktails ne sont pas servis dans des verres mais dans des poches à transfuser.

source

Under (Lindesnes, Norvège)

Under est depuis 2019 le plus grand restaurant sous-marin d’Europe. Les clients peuvent profiter d’une vue spectaculaire de la faune marine de la mer du nord. Le restaurant sert aussi d’observatoire pour les scientifiques.

source

The Rock Restaurant Zanzibar (Tanzanie)

Ce restaurant atypique est niché sur un rocher en plein milieu de la lagune. Qui aurait cru manger un jour dans un restaurant sur un rocher.source 

Treepod Dining (Thailande) 

Qui n’a jamais rêvé de manger avec une vue panoramique sur la forêt et la mer. Ce restaurant propose de hisser les clients dans une capsule au-dessus de la forêt. Clou du spectacle les serveurs viennent faire le service en tyrolienne !

source

L’ITHAA (Rangi Island, Maldives)

L’ITHAA propose à ses convives une salle à 5 mètres de profondeur avec une vue panoramique sur la bande de corail grâce à ses murs  transparents. Ce restaurant a d’ailleurs été élu par de nombreux journaux comme le plus beau au monde.

source

Labassin Waterfall (Philippines)

Ce restaurant a trouvé une manière originale de rafraîchir ses clients, en disposant ses tables en dessous d’une cascade artificielle. En plus d’avoir les pieds dans l’eau durant le repas, il est possible à tout moment de se prendre une pause baignade. Rafraîchissement garantie !source

H.R. Giger Museum Bar  (Gruyères, Suisse)

Ce restaurant tout droit sorti du décor du film Alien. L’originalité est au rendez-vous, la décoration faite de squelettes ne laisse pas indiffèrent.

source

Restaurant Fangweng (Chine)

Le restaurant Fangweng est construit sur une falaise, juste au-dessus de la rivière Yangtze dans la province du Hubei en Chine. L’établissement offre une vue magnifique.

source

Grotta Palazzese (Polignano a Mare, Italie)

Ce restaurant a été installé dans une grotte dans la ville de Polignano en Italie. Le restaurant allie le baroque de la grotte avec la beauté de la mer.

source

L’évolution des processus de recrutement depuis le début des années 2000

Les processus de recrutement dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration ont connu, durant les années passées, de multiples variations dues à l’évolution des tendances du marché. Nous pouvons aujourd’hui segmenter cette évolution en trois périodes bien distinctes. Tout d’abord, la période qui précède 2010 et plus particulièrement 1990, s’étalant jusqu’à la crise économique de 2008. Vient ensuite la période post crise jusqu’à aujourd’hui ainsi que l’évolution future du marché et des processus de recrutement.

La période des années 90, début des années 2000 est marquée par une croissance constante des recrutements dans le secteur.

Dans le même temps, les organismes de formations accueillaient de plus en plus d’étudiants, permettant de fournir convenablement les entreprises. Bien entendu, il est important de souligner que le secteur connaît des saisonnalités, amplifiant durant ces périodes, le besoin de mains-d’œuvre. Les restaurateurs et hôteliers n’avaient pas grande difficulté à recruter grâce à un marché comprenant plus de demande que d’offre. Cette période fut sans aucun doute une période agréable pour les processus de recrutement des établissements du secteur. Les cabinets de recrutement profitaient eux aussi de cette simplicité de recrutement, une simple diffusion d’annonce sur la presse spécialisée permettait de recevoir de nombreuses candidatures pertinentes. En effet, les candidats faisant face à une concurrence importante, due au grand nombre de personnes sur le marché, devaient multiplier les candidatures afin de trouver un établissement qui les accepte. L’année 2008 fut un tournant pour le secteur, la crise économique est venue stopper la croissance, une première depuis 50 ans. Après plusieurs mois difficiles pour l’économie en général, l’hôtellerie et la restauration est le premier secteur à retrouver la croissance. Depuis 2010, nous pouvons mesurer un accroissement régulier mais peu important du marché, ajouté d’un retournement entre l’offre et la demande.  En effet, il y a aujourd’hui beaucoup plus d’offres que de demande créant des difficultés conséquentes pour les professionnels du secteur. Les candidats, forts de cette abondance d’offre, font le choix de rehausser leurs exigences. Autre conséquence de cette modification du marché, les processus de recrutement s’en retrouvent rallongés et complexifiés. À l’heure actuelle, il est devenu presque mission impossible pour un établissement sans service de ressource humaine conséquent, de réaliser des processus de recrutement assez poussés permettant de recruter le profil recherché.


Les cabinets de recrutement sont devenus essentiels afin de venir en aide aux professionnels du secteur dont le temps devant être alloué aux nouveaux processus de recrutement ne sont plus compatible avec leur métier de restaurateur et hôtelier. Afin d’arriver à fournir le bon candidat, les cabinets de recrutement sont dorénavant dans l’obligation de réaliser de la chasse de tête pour l’ensemble des profils. Il est même devenu plus simple de trouver un poste de cadre, manager que des postes d’exécutants. Les conditions salariales s’en retrouvent également modifiées, les candidats se retrouvent dans une situation leur permettant de négocier des avantages plus significatifs qu’avant.

De nombreuses causes viennent expliquer ces modifications du marché.  L’image renvoyée durant de nombreuses années, montrant un secteur où les conditions sont, d’une part, difficiles, mais en plus de cela mal payé est une cause indéniable du désamour que portent les nouvelles générations à ce secteur. Les jeunes préfèrent aujourd’hui se tourner vers des métiers plus rémunérateurs. L’un des marqueurs les plus significatifs de ce désamour est la diminution de presque 10 % du nombre d’apprentis dans le secteur. Chaque année depuis 2012, a connu une diminution du nombre d’inscrits.

Il faut également souligner que l’Hôtellerie et la restauration est le secteur faisant le plus appel aux apprentis.  Dans un même temps, la France connaît depuis plusieurs années une augmentation de sa fréquentation touristique permettant aux professionnels du secteur d’en tirer les bénéfices, grâce à une augmentation des fréquentations de leur établissement. Depuis 2-3 ans, il est singulièrement difficile de réussir à finaliser son recrutement. En effet, selon l’UMIH, 100 000 postes sont restés non pourvus lors de cette année, avec une création de 20 000 postes en 2018. Malgré cette augmentation du nombre d’offres d’emploi, le secteur fait également face à une mutation de ces établissements. La période de ces 5 dernières années a marqué la diminution de 4 % du nombre d’établissements du secteur en France. Bien entendu, des disparités sont à souligner, comme l’ouverture de 43 %supplémentaire de « services des traiteurs », avec dans le même temps une réduction de 15 % du nombre « d’Hôtels et hébergements similaires ». Les modifications des habitudes de consommation et des styles de vie sont les grandes causes de ces mutations.

Les années à venir vont continuer à apporter des changements dans les processus de recrutement. Aujourd’hui, il est plus simple de recruter des managers et cadres, dû à la faible augmentation des offres sur le marché. Il est indéniable que la présence à ces postes de personnes d’un âge avancé (enfants de la période du baby-boom de l’après-guerre) va dans un futur à court ou moyen terme engendrer une augmentation de l’offre. Il sera alors essentiel pour les restaurateurs et hôteliers de faire appel à des cabinets de recrutement afin de trouver les profils souhaités sans réel investissement dans un pôle de ressources humaines.

Malgré les multiples changements qu’a connu le secteur, il est resté constamment nécessaire de faire appel à un cabinet de recrutement. En effet, le marché est construit de telle sorte qu’il y aura toujours un type de poste difficile à recruter sans une expertise poussée dans le domaine du recrutement. L’avènement des nouvelles technologies, qu’on avait pensé simplificateurs, viennent au contraire élargir les possibilités des candidats et donc complexifier le processus pour les établissements.

Gauthier Beaujard

Sources :

  • Dares
  • Insee
  • Pôle emploi
  • Laetitia BRETHON, 13 ans d’expertise dans le recrutement Hôtellerie -Restauration
  • Laura NABET, 7 ans d’expertise comme consultante en recrutement dans le secteur Hôtellerie -Restauration

Les restaurants ouverts la nuit font le plein en 2018

La fréquentation des restaurants ouverts la nuit a connu une augmentation de 19% durant l’année passée.

 

Les habitudes de consommation changent comme nous le démontre la dernière étude du groupe NPD. Lors de l’année 2018 les établissements de nuit, ouverts entre 23h et 7h du matin ont accueilli 223 millions de visites. Ces chiffres ont permis de faire grimper de 24% le chiffre d’affaire de ses établissements. Il faut cependant souligner que ces derniers sont encore bel et bien minoritaires dans le marché global de la restauration, avec seulement 2% du chiffre d’affaire total.

Comme le souligne Marie BERTOCH du cabinet NPD « la restauration nocturne a connu un véritable envol ces dernières années ». Il est donc légitime de se questionner sur les causes d’une telle croissance de ce marché.  Madame BERTHOCH l’explique en deux points « la destruction des repas, qui incite certains acteurs, notamment dans le secteur de la restauration rapide, à proposer une offre 24 heures sur 24, et l’incroyable essor de la livraison qui ne cesse de se développer ».

Nous retrouvons bien évidemment dans les établissements les plus visités, les fastfoods avec 18% de parts de marché ; les brasseries, cafés et bars (17%) à égalité avec les établissements de loisirs (pubs, discothèques, cinéma). Au lever du soleil, les clients vont se diriger plutôt vers les boulangeries et sandwicheries qui réussissent à obtenir 34% de parts de marché à partir de 5h du matin.

En ce qui concerne la typologie des clients, ce sont principalement des hommes avec 60% des visites contre 48% en journée, et les jeunes, entre 18 et 34 ans. Bien évidemment cette tranche d’âge comprend en grande partie des « fêtards » qui font augmenter ces statistiques. Cependant le cabinet d’étude tient à souligner l’importance du travail de nuit et des horaires décalés.

 

Gauthier BEAUJARD

Les étudiants en hôtellerie sont « ambitieux et optimistes »

C’est une première mondiale. Entre le 18 février et le 2 avril 2019 s’est déroulé la plus grande enquête internationale concernant les attentes et les motivations des étudiants en hôtellerie. Cette étude réalisée par Opinion Way et commandée par le groupe Vatel Bordeaux, a permis de rassembler les avis de 3000 étudiants à travers le monde (Europe, Afrique, Asie, Amérique), âgés entre 18 et 24 ans.

 

Nous pourrions être amenés à penser que les jeunes sont désabusés ou même démotivés, la réalité est toute autre.  La quasi-totalité (93%) des répondants se disent optimistes ou très optimistes concernant leur avenir professionnel ainsi que celui de leur profession. La majorité d’entre eux est encore en période d’apprentissage et ne recherche donc pas encore d’emploi (53%). Cela ne les empêche pas de réfléchir aux postes qu’ils souhaitent exercer dans le futur. Ces derniers se voient une fois diplômés travailler à des postes de direction tels que directeur ou chef d’entreprise.

Il faut cependant être prudent sur ce point, plus l’élève arrive vers la fin de sa formation plus ce désir d’avoir un poste de direction, dès l’obtention du diplôme s’atténue. Leur optimisme reste tout de même au beau fixe : 92% des Français sont confiants quant à l’avenir de leur profession

Pour mettre toutes les chances de leur côté pour arriver à exercer ces postes à responsabilité, les étudiants se tournent vers les grands groupes pour 48% d’entre eux, atteignant même 56% pour les personnes ayant déjà entamé des recherches.

 

Pour ce qui concerne leurs attentes envers leur futur employeur, la qualité des rapports humains et les perspectives d’évolution arrivent en tête. Ces deux critères sont importants pour 77% des répondants, dans la sélection de leur premier emploi. La rémunération est bien entendue toujours un critère non négligeable pour la majorité des jeunes interrogés (54%).

 

AMBASSADE CABINET CONSEIL accompagne ces jeunes. 

 

Gauthier BEAUJARD

AMBASSADE CABINET CONSEIL PARTENAIRE DU CHEFS WORLD SUMMIT 2019

C’est avec une grande fierté que nous vous annonçons le partenariat entre Ambassade Cabinet Conseil et l’évènement international des « Chefs World Summit 2019 ».

Ce congrès international qui est devenue au fil des années une référence de la gastronomie, fêtera sa 4 -ème bougie à Monaco, au Grimaldi Forum du 24 au 26 novembre 2019.

Tous les ans, les plus grands chefs de la planète se pressent sur le rocher pour partager et transmettre leur expérience.  Ces trois jours seront l’opportunité de mettre en avant 3 thèmes lors de nombreuses tables rondes, avec pour certaines d’entre elles, notre participation :

  1. Les nouveaux concepts de la Restauration
  2. L’Eco-Responsabilité au centre des préoccupations
  3. La formation et le recrutement
  • Création d’une charte recrutement intégration transmission, sous l’impulsion de Regis MARCON ainsi que de nombreux acteurs du secteur.

Les Chefs World Summit c’est aussi l’occasion de participer à des compétitions renommées et d’en récompenser les meilleurs chefs.

Dès la soirée d’ouverture, les visiteurs pourront assister à l’annonce des « 100 chefs » par le magazine « le Chef ». Ce classement dont son originalité en fait sa renommée, est le seul à travers le monde où les chefs sont notés par les chefs eux-mêmes. Autre particularité, les critères de notations ne prendront pas seulement en compte les talents culinaires, mais également leur capacité à représenter les valeurs du secteur.

Par ailleurs, lors de ce week-end, l’association « Les Cuisiniers de France » organisera « l’International Cup de Cuisine Trophée du Prince Albert II de Monaco ». Cette compétition a pour but de promouvoir le métier de cuisinier ainsi que le savoir-faire français. Les finalistes devront se distinguer par leurs techniques de travail et la mise en valeur de leur création. Concernant les visiteurs, ils pourront aussi apprécier les photographies du « Festival International de la Photographie Culinaire », avant d’en connaître le verdict lors de la remise du trophée pendant la soirée de gala.

À travers ce partenariat, Ambassade Cabinet Conseil organisera 5 ateliers :

  1. Recruter : nouvelle approche, nouvelle génération
  2. Former : Comment transmettre l’expertise des chefs aux jeunes générations ?
  3. Chiffres de 2018 en matière de consommation, de tourisme, de tendances et d’actualité
  4. La place de la livraison sur le secteur Hôtellerie-Restauration : facteurs de réussite et d’échecs, points forts et points faibles
  5. Audit et Conseil : savoir faire un état des lieux de vos outils.

Les visiteurs seront bien entendu conviés à venir échanger et débattre sur ces thèmes. En supplément de cela, nous proposerons des « Job Opportunity » dans lesquelles nous serons à la disposition des professionnels et futurs professionnels pour faire un point sur leurs besoins de personnel ou en recherche de nouvelles opportunités, puis trouver une ou des solutions pour y répondre au mieux.

Vous pourrez aussi profiter en direct sur l’ensemble de nos réseaux, des interviews des plus grands chefs, acteurs et professionnels du secteur de l’Hôtellerie et la Restauration Français et internationaux dans le cadre de notre émission YouTube « Mon métier a du goût ».

Vous pouvez dès maintenant voir ou revoir les anciens épisodes de cette émission sur notre chaîne https://youtu.be/3UmJB2-fIBw

Spécialement pour les lecteurs de notre blog, notre cabinet vous offre une entrée pour l’événement

Lien d’inscription : https://www.chefsworldsummit.com/fr/inscription/billetterie.html

Le marché de la restauration hors domicile dopé par les burgers et la cuisine du monde

Fin septembre le cabinet d’étude NPD a dévoilé sa dernière étude consacrée à la restauration hors domicile. Riche d’un panel de plus de 18 000 personnes interrogées tous les mois, les experts de NPD group arrivent à réaliser une évaluation approfondie des modifications de consommation. L’année 2019 ne déroge pas à la règle, la dynamique née en 2016 se poursuit avec une croissance attendue de 1% soit 105 millions de visites supplémentaires. Cette progression devrait perdurer dans le futur avec une augmentation de 350 millions de visites d’ici 2021.

Les burgers sont plus que jamais présents

Les « fastfoods burger » sont au cœur de cette croissance, avec une progression de 4.6% en 2019. Plusieurs raisons expliquent ce fort accroissement de ce segment, notamment la stratégie d’ouverture de points de vente, l’appétence des « millennials » pour ce type de cuisine, le développement d’enseignes bio et gourmet, mais aussi le déploiement des livraisons à domicile.

La cuisine du monde tire son épingle

Les Burgers ne sont pas les seuls à tirer vers le haut la croissance du secteur. La cuisine du monde, particulièrement les restaurants mexicains et italiens connaissent eux aussi une progression importante. L’étude permet également de mettre en lumière les potentiels de croissance du marché, comme les coffee shops, les boulangeries et les concepts de restaurant dit « hybride » : restauration/retail. Maria BERTOCH Industrie Expert Foodservice, vient souligner qu’à travers les chiffes de cette étude, ces derniers démontrent « […] le dynamisme de la RHD qui sait renouveler ses offres en fonction des mutations de ses cibles. »

Les « millennials » ne sont pas les seuls à avoir un appétit certain pour ces types de repas, l’équipe d’Ambassade est elle aussi bien présente. 😉

 

Pour en savoir plus sur ce thème, mais aussi débattre sur de nombreux autres sujets, rendez-vous aux ateliers co animés par Ambassade Cabinet Conseil dans le cadre des Chefs World Summit du 24 au 26 novembre 2019.

 

Gauthier BEAUJARD

Les tendances du tourisme en 2020

Notre société évolue, le tourisme aussi. Alors que nous sommes à l’aube d’une nouvelle décennie, le site internet Booking.com vient de réaliser une étude sur l’évolution du tourisme en 2020 et dans les années futures. Ce sondage d’envergure mené sur 22 000 voyageurs, issu de 29 pays permet d’avoir des estimations précises et réalistes. Autre point également à noter, le site internet a pu perfectionner les résultats grâce à sa base de données comprenant 180 millions de commentaires présents sur la plateforme.

À travers cette étude, des grandes tendances sont apparues

Le tourisme est plus que jamais un reflet de notre société. Dans les principales tendances du tourisme, nous pouvons retrouver : la protection de l’environnement, la digitalisation et l’éthique. En effet, le tourisme de masse devient année après année une pratique désavouée par les touristes mondiaux. A contrario, le tourisme d’aventure ainsi que le slow tourisme, connaissent une croissance importante. Ces types de voyages, permettent de répondre aux nouvelles attentes des voyageurs. Aujourd’hui, il est important de prendre son temps afin de pouvoir s’immerger dans les coutumes et traditions locales comme le soulignent 61% des répondants. Les villes secondaires en deviennent les grandes gagnantes, dans lesquelles il est possible de sortir des sentiers du tourisme de masse. Les voyageurs souhaitent également « voyager responsable », n’hésitant pas pour une quasi-majorité des sondés, à rallonger le temps de voyage pour réduire leur emprunte carbone.

Les vacances ne signifient pas forcément déconnexion

Les nouvelles technologies vont avoir une importance grandissante dans les années futures. Les voyageurs sont de plus en plus nombreux à utiliser des applications mobiles pour d’une part, organiser leur voyage et d’autre part pour simplifier son déroulé dans le but de gagner de temps, par exemple lors de la réservation d’un restaurant. En effet, il devient primordial pour les voyageurs de goûter la cuisine locale (71%), les applications vont donc devoir permettre aux touristes de réserver le plus simplement et le plus rapidement possible des restaurants locaux.

L’année 2020 n’annonce pas de grand bouleversement dans les habitudes des voyageurs, mais nous pouvons remarquer à travers cette étude une évolution vers le respect de l’environnement et des populations locales, avec bien attendu une présence de plus en plus marquée des technologies.

Pour en savoir plus sur ce thème, mais aussi débattre sur de nombreux autres sujets, rendez-vous aux ateliers co-animés par Ambassade Cabinet Conseil dans le cadre des Chefs World Summit du 24 au 26 novembre 2019.

 

Gauthier BEAUJARD

L’évolution du recrutement à l’ère digitale

L’avènement du numérique a bouleversé l’ensemble de notre société comme le démontrent les bouleversements qu’ont connus les processus de recrutement. Alors qu’il y a quelques années les recruteurs avaient un avantage certain par rapport aux postulants, l’apparition des nouvelles technologies a rééquilibré les rapports de force.

L’adaptation à ce nouveau marché est devenue aujourd’hui essentielle pour les entreprises. Avant même d’étudier les modifications du marché, un examen interne est nécessaire. Pour ce faire, des outils de stratégie interne tels que les KPI « Key Performance Indicator » permettent d’analyser en profondeur les forces et les faiblesses de l’entreprise. Une fois ces outils installés dans l’entreprise, des améliorations peuvent alors avoir lieu dans le fonctionnement du processus de recrutement, en prenant en compte les nouvelles attentes des prétendants.

La révolution numérique

L’apparition du digital et des nouveaux outils de recrutement tel que LinkedIn, Indeed… fut une révolution pour le recrutement des entreprises. Durant les premières années après leur lancement, il n’était plus nécessaire de passer par des cabinets de chasse de tête, tout était à portée de clic sur internet. Le nombre d’utilisateurs de ces plateformes étant restreint durant les premières années, elles constituaient un véritable réservoir de talents et ce gratuitement. Cependant cette période fut de courte durée compte tenu de la forte croissance de l’utilisation d’internet. LinkedIn en est un formidable exemple, ce dernier est passé en quelques années d’un réseau qualitatif à un réseau quantitatif. En effet, le nombre d’utilisateurs ayant fortement augmenté, la grande diversité des profils rend les communications ciblées beaucoup plus compliquées. Aujourd’hui, il est devenu difficile de trouver le profil recherché seulement en déposant une annonce sur des sites internet de recrutement. Les cabinets spécialisés dans la chasse de tête sont redevenus importants dans l’accompagnement des recruteurs dans leur processus de recrutement.

L’expérience candidat

Outre des modifications technologiques et techniques, la révolution numérique a eu un impact important sur les attentes des candidats. Aujourd’hui les postulants sont particulièrement attentifs à l’humanisation du processus de recrutement. Lassés des multiples propositions d’emploi impersonnel et froid, l’élaboration d’annonces soignées devient fondamentale. En effet, le premier contact avec le candidat se fait à travers l’offre, qui doit de ce fait, être percutante et accrocheuse. Autre point de vigilance, le temps de traitement entre les différentes étapes du processus est capital afin d’avoir toutes les chances de garder l’intérêt du postulant. Ambassade a dû au fil des années, numériser l’ensemble de ses procédés afin de passer de la classification par classeurs qui pouvaient être improductifs, à l’utilisation d’une plateforme numérique (CRM) qui permet de trouver de réduire drastiquement les délais de placement des candidats.  Enfin le candidat cherche à vivre une expérience agréable et humaine. Pour répondre aux nouvelles attentes des prétendants, les entreprises doivent porter une attention particulière au bien-être de ces derniers, lors des différentes étapes de l’embauche. Alors qu’il y a quelques années les employeurs avaient le monopole du choix, c’est aujourd’hui bien différent, les candidats sont prêts à décliner une offre si les recruteurs ne les prennent pas assez en considération.

L’ajustement des services de recrutement apporte de multiples avantages pour l’entreprise comme pour le postulant (recrutement de meilleur profil/ épanouissement)

Ambassade Cabinet Conseil accompagne les candidats comme les recruteurs durant leur processus de recrutement afin d’atteindre un résultat conforme aux attentes des deux parties. Vous pourrez retrouver le cabinet au FOODHOTELTECH de Nice le 5 et le 6 novembre 2019 pour la conférence « comment recruter en 2020 ? » Ainsi qu’au salon des Chefs World Summit du 24 au 26 novembre 2019.

 

Gauthier BEAUJARD

AMBASSADE CABINET CONSEIL PARTENAIRE DU SMAHRT 2020

C’est avec une grande fierté que nous vous annonçons le partenariat entre Ambassade
Cabinet Conseil et l’événement incontournable du sud-ouest le salon SMAHRT 2020 qui se déroulera du 26 au 29 Janvier au Parc des Expositions de Toulouse.
Après une 5e édition pleine de succès, avec 13 000 visiteurs et plus de 280 exposants, le
SMAHRT devient incontestablement la référence des salons du Sud de la France à
destination des professionnels du secteur de la Restauration, de l’Hôtellerie et des métiers de
bouche.
L’édition 2020 s’annonce également riche en rencontres, animations et conférences.
Vous pourrez notamment assister à des concours et démonstrations culinaires réalisées par
plusieurs chefs cuisiniers étoilés ainsi que plusieurs meilleurs ouvriers de France (MOF).
Et si Ambassade CC intervient en France & à l’International aujourd’hui, nous sommes toujours très heureux d’accompagner les professionnels locaux, dans notre ville natale, Toulouse…
C’est pourquoi il est pour nous très pertinent et intéressant d’interagir en tant que Partenaire Officiel du SMAHRT 2020 !
Dans le cadre de notre partenariat, nous animerons de nombreux ateliers-débats auquel
nous vous invitons, afin d’échanger avec nous sur des sujets primordiaux du secteur de
l’Hôtellerie et la Restauration.
En supplément de cela, nous proposerons des « Job Opportunity » dans lesquels nous
serons à la disposition des professionnels et futurs professionnels pour faire un point sur
leurs besoins de personnel ou en recherche de nouvelles opportunités, puis trouver une ou
des solutions pour y répondre au mieux.
Vous pourrez aussi profiter en direct sur l’ensemble de nos réseaux, des interviews des plus
grands Chefs, acteurs et professionnels du secteur de l’Hôtellerie et la Restauration française
et Internationale dans le cadre de notre émission Youtube « Mon métier a du Goût ».
Vous pouvez dès maintenant voir ou revoir les anciens épisodes de cette émission sur notre
chaîne https://youtu.be/3UmJB2-fIBw.
Alors RDV sans plus attendre sur le Site du SMAHRT  https://www.smahrt.com/fr pour télécharger votre INVITATION GRATUITE offerte par Ambassade CC en utilisant le Code ACC31 au lieu de 25€ sur place !

L’importance grandissante de l’E-REPUTATION

L’ère du numérique devient jour après jour réalité. Le secteur de l’Hôtellerie et la Restauration ne fait pas exception à la règle.

L’étude de TripAdvisor en partenariat avec IPSOS Mori diffusée en 2019 révèle l’ampleur de la modification des habitudes des consommateurs. Cette enquête réalisée sur plus de 23 000 utilisateurs de la plateforme de 12 pays différant lève le voile sur le poids prépondérant des avis clients.

Malgré les critiques faites par les professionnels du secteur, 72% des répondants annoncent « lire fréquemment ou même systématiquement les avis sur TripAdvisor avant de prendre une décision sur leur choix de logement, de restaurant ou d’expérience »

Aujourd’hui, les jeunes générations ne sont plus les seules à utiliser internet afin de vérifier la réputation d’un établissement. En effet d’après cette étude 52% des clients ne réservent pas sans avoir vérifié les avis de l’établissement.

Cependant, il devient difficile pour les restaurateurs et hôteliers d’additionner la gestion de l’e-réputation avec leur cœur de métier. Il est en effet nécessaire d’être attentif à la totalité des commentaires qu’ils soient positifs ou négatifs. L’étude démontre que 77% des répondants sont plus susceptible de réserver dans l’établissement si le propriétaire répond de manière personnalisée aux commentaires. L’importance de répondre aux avis négatifs est bien entendu primordiale à la bonne e-réputation, 89% des répondants avouent qu’une réponse argumentée et réfléchie à un avis négatif améliore l’impression qu’ils portent sur l’établissement.

 

Il est aujourd’hui essentiel pour les établissements du secteur d’apporter une attention à la gestion de leur e-réputation. Ambassade CC conscient que cette tache peut devenir difficile à gérer vous propose son expertise pour optimiser au mieux l’ensemble de vos réseaux